logo Lhivic

Laboratoire d'histoire visuelle contemporaine

vignette

>chercheurs >étudiants >séminaires >accueil


Présentation
Directeur : André Gunthert
Date de création : 2005
Groupe de recherche du Centre d’histoire et de théorie des arts (CEHTA)

Le Laboratoire d’histoire visuelle contemporaine (Lhivic) se consacre à l’étude des pratiques iconographiques caractéristiques de la période contemporaine, en particulier celles issues des technologies d’enregistrement (photographie, cinéma, vidéo, illustration). À l’intérieur de ce champ, une attention privilégiée est portée aux interrelations entre les pratiques, à tous les effets de circulation, d’hybridation ou d’interaction entre les divers usages de l’image (documentaires, artistiques, privés, industriels, etc.), de même qu’aux dialogues disciplinaires et méthodologiques nécessaires à l’analyse de ces phénomènes. Une vigilance particulière est également accordée à la question des ressources iconographiques pour les sciences sociales, de leur conservation, de leur évolution et de leur exploitation.
Equipe
Nathalie Boulouch (maîtresse de conférences, université Rennes II/CNRS), Anne Cartier-Bresson (Atelier de restauration et de conservation de la Ville de Paris), Clément Chéroux (académie de France à Rome), Jean-Paul Colleyn (directeur d'études, EHESS), Marin Dacos (professeur agrégé, EHESS), Christian Delage (maître de conférences, université Paris VIII), Georges Didi-Huberman (maître de conférences, EHESS), Vincent Guigueno (maître de conférences, école des Ponts-et-chaussées), André Gunthert (maître de conférences, EHESS), Sylvain Maresca (professeur, université de Nantes), Michel Poivert (maître de conférences, université Paris I).

Télécharger le document de présentation au format PDF.


Axes thématiques
Ces axes thématiques identifient des problématiques et des sujets en cours d’exploration par les chercheurs et qui représentent autant de capacités d’encadrement ou de pistes de travaux pour les doctorants :
  • Histoire de l'histoire (acteurs, institutions, modèles narratifs, critique de l’historiographie, éléments nationaux, relations avec la vulgarisation scientifique, récit de la technique, rôle de l’illustration, le modèle du MoMA, etc.).
  • Histoire des archives, des collections et des expositions (acteurs, connoisseurship, politiques patrimoniales, modèles muséographiques, évolution des goûts, relations avec l'histoire de l'art, politiques muséales, etc.).
  • Histoire des institutions (sociétés photographiques, construction des modèles pratiques et théoriques, primat du modèle scientifique, la figure des amateurs, agences, politiques culturelles, festivals, etc.).
  • Histoire économique (analyse quantitative, prix, rentabilité, modèles économiques, commerciaux et entrepreneuriaux, rôle des sociétés, pratiques de masse, etc.).
  • Histoire des pratiques sociales (les studios de portrait, bienséance et portrait, systèmes de présentation et d'archivage, analyse comportementale,  mémoire et histoire, l’autoportrait en régime numérique, etc.).
  • Histoire des techniques (dispositifs, protocoles, retouche, flash, outils numériques, rythmes de l’innovation, représentations de la technique, rhétorique du progrès, etc.).
  • Histoire de l'illustration (pédagogie et information, évolution formelle et technique, usages sociaux, relation texte-image, etc.).
  • Histoire des relations photographie-cinéma (la révolution des petits formats, évolution comparée du droit d’auteur, le modèle du cinéma expressionniste, analyse comparée des systèmes d’éclairage, etc.).
  • Histoire des styles et des genres (relations art-document, modèles iconographiques, culture des élites et culture populaire, primitivisme, modernisme, avant-gardes, etc.).
  • Histoire de la photographie d'actualité et du documentaire (acteurs, institutions, journaux et agences, usages documentaires, juridiques, sociaux et politiques, engagement, relation vérité-fiction, etc.).
  • Histoire des approches théoriques de l'enregistrement (la notion d’enregistrement, analyse comparative image-son, l’empreinte, les modèles sémiotiques, l’effet de présence, l’indexicalité, etc.).


Document Lhivic